LE MÔLE

 

Dès la fin du XVIIIème siècle, les marins de l'île ont réclamé à l'administration royale la réalisation d'une grande jetée de cent brasses permettant de protéger le mouillage de l'île lors des tempêtes. Il fallut attendre plus de cinquante ans pour que l’État se lance enfin dans la construction de ce grand ouvrage. Les travaux ont débuté en 1846 pour s'achever en 1853. Ce chantier important a employé jusqu'à 93 ouvriers, chargés de débiter les pierres nécessaires dans des carrières situées sur les îlots alentours. Celui situé à l'entrée de Pors an Eog servit à la confection du mortier à l'aide d'un appareil actionné par des chevaux dont les traces sont encore visibles.

Le môle est donc construit en granit de l'île excepté le parapet qui lui est confectionné en granit de l'Aber-Ildut.

La réalisation de ce môle a permis le développement du village tout autour de l'anse de Pors Kernok jusqu'alors battue par les vents et les tempêtes.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon